Morgan Sanson est dans le viseur de LIlle

LOSC : Le LOSC a une longueur d’avance pour se faire prêter Morgan Sanson !

joueurs. Pourtant, les dirigeants sont à l’affut de bonnes opportunités. Comme Morgan Sanson, le joueur d’Aston Villa, prêté la saison passée au RC Strasbourg Alsace.

La saison passée, le milieu lillois tenait grandement la route. Avec plusieurs éléments d’expérience, comme Benjamin André, Jonas Martin, André Gomes et Rémy Cabella, accompagnés de jeunes joueurs prometteurs comme Carlos Beleba et Angel Gomes, la sauce a pris, sous le regard de Paulo Fonseca, l’entraîneur lillois.

Cependant, Jonas Martin n’a pas donné satisfaction. L’ancien Strasbourgeois n’a participé qu’à 12 malheureuses rencontres et devrait quitter le Nord cet hiver. Pour palier à ce départ, les dirigeants lillois souhaitent se faire prêter un milieu de terrain expérimenté. S’ils ne parviennent pas à acheter André Gomes, à Everton, ils se penchent sur Morgan Sanson, grand connaisseur de la Ligue 1.

Un milieu précieux

Morgan Sanson connaît bien la Ligue 1. Le milieu de terrain de 28 ans a participé à 238 matchs de Ligue 1 pour 36 buts et 35 passes décisives. Il a même déjà joué l’Europe. Six matchs de Ligue des Champions, quatre d’Europa League Conférence. De quoi aider le club lillois en Europa League Conférence.

La saison passée, il a joué six mois à Strasbourg, où il a grandement aidé le club alsacien à se maintenir en Ligue 1. Il a joué 18 matchs pour 1 but et une passe décisive.

Peut être une image de 1 personne, partie de football américain, partie de foot et texte

En effet, les Dogues poussent pour se faire prêter Morgan Sanson avec option d’achat (et prise en charge partielle de son salaire). L’ancien Montpelliérain et Marseillais revient d’un prêt de 6 mois concluant à Strasbourg. Barré par la concurrence à Aston Villa où il lui reste 2 ans de contrat, Morgan Sanson pourrait continuer à Strasbourg qui souhaite un prêt également.

Mais si on en croit l’Equipe, le LOSC a une longueur d’avance dans le dossier avec un argument de taille : la Coupe d’Europe. Il retrouverait son pote Rémy Cabella qu’il a connu à Montpellier.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *