OGC Nice – LOSC : comment se sont préparées les deux équipes, pour le premier match de l’année ?

Pour cette première journée de Ligue 1, l’OGC Nice reçoit le LOSC de Paulo Fonseca. La préparation des deux formations a été marqué par de nouvelles arrivées et départs et par des matchs amicaux. A quelques jours de cette rencontre, voici une petite analyse de la préparation estivale du LOSC et de Nice.

Ce week-end, c’est le retour de la Ligue 1 sur les terrains de football. Et pour le premier match de la saison, ce vendredi soir, le LOSC se déplace sur le terrain de l’OGC Nice. L’occasion pour les deux clubs amis de se lancer dans une année à 34 matchs (au lieu de 38) et de mener une campagne avec pour objectif de se qualifier pour une Coupe d’Europe.

Avec environ 6 semaines de préparation, de départs et d’arrivées, que valent les deux formations ? La saison passée, le LOSC s’était inclinée à deux reprises. D’abord à domicile (1-2) puis à l’extérieur en janvier (1-0). Une double confrontation à l’avantage de l’OGC Nice. Mais cette saison, de nouveaux éléments entrent en jeu. Notamment les matchs amicaux et le recrutement.

Préparation avantage LOSC

Toutes les équipes organisent des matchs amicaux pour préparer au mieux le début de saison de championnat. Nice et Lille ont prix deux chemins différents pour engager cette première journée. Le LOSC a joué deux fois à l’extérieur, alors que Nice l’a fait quatre fois.

En cinq matchs, Nice s’est incliné trois fois. La première sur le score de 3-1 face à Lausanne. Puis les Aiglons se sont imposés à Montpellier 1 à 0 avant d’affronter des équipes européennes plus huppées. Et de perdre les trois matchs.

Mais les Niçois n’ont pas su déjouer les formations adverses. Deux défaites face à Braga (0-2) et la Fiorentina (1-2) et un match nul (1-1) sur le terrain de Villareal. Des prestations parfois convaincantes, mais insuffisantes pour espérer la victoire.

De son côté, le LOSC a joué cinq rencontres, pour trois victoires, un nul et une défaite. Lors des trois premiers matchs, les lillois ont asphyxié les défenses adverses. Trois buts face à Dunkerque, sept face au Cercle Brugge et trois autres face au Havre.

Puis Lille s’est fait surprendre par Empoli (1-2) avant de terminer la préparation sur un bon match nul et vierge face à Brentford. Paulo Fonseca, l’entraîneur de Lille peut se montrer confiant. Les joueurs semblent assimiler son style de jeu et les arrivants, comme Hakon Haraldsson, ont déjà pris leurs marques.

Paulo Fonseca a apporté le beau jeu au LOSC
Paulo Fonseca a apporté le beau jeu au LOSC

Bien entendu, les matchs amicaux ne reflètent pas le niveau des équipes. Elles servent à mettre en place le jeu de l’entraîneur, à créer des liens entre les joueurs et être prêt pour le jour J. Et les Dogues semblent mieux armés que les Aiglons.

Transferts avantage LOSC

Dans la rubrique transferts, très importante durant l’été, l’avantage revient au LOSC. Olivier Létang et ses équipes ont beaucoup travaillé pour préparer au mieux la saison à venir.

Dans un premier temps, Jonathan David n’est pas encore parti. Pour le moment, il semblerait même qu’il reste lillois la saison prochaine. Une bonne nouvelle, car le Canadien a terminé en 3ème position des meilleurs buteurs de Ligue 1. Même si les pénaltys l’ont beaucoup aidé pour atteindre cet objectif.

Et des recrues comme Hakon Haraldsson, très en vu lors des matchs de préparation, annonce de belles perspectives aux offensives lilloises. Tout comme Samuel Umtiti et son expérience, pour remplacer José Fonte, parti libre à Braga.

Hakon Haraldsson, la nouvelle recrue du LOSC
Hakon Haraldsson, la nouvelle recrue du LOS

Si Timothy Weah (Juventus), André Gomes (Everton) et Jonathan Bamba (Celta Vigo) ont quitté le navire, le jeune Ignacio Miramon est venu renforcé le milieu de terrain. En attendant une éventuelle prochaine recrue.

De son côté, l’OGC Nice ne s’est pas énormément renforcé. Terem Moffi a signé définitivement chez les Aiglons, tandis que Jérémie Boga arrive de l’Atalanta, contre un montant de 18 millions d’euros. Et Morgan Sanson arrive en prêt d’Aston Villa, pour renforcer le milieu de terrain.

Cependant, plusieurs éléments importants ont quitté le Sud de la France. Nicolas Pépé est retourné à Arsenal, Kasper Dolberg est parti à Anderlecht, alors que Calvin Stengs a rejoint Feyenoord. Andy Delort est transféré à Nantes, et Aaron Ramsey est parti libre à Cardiff.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *